Cirith Ungol

Cirith Ungol

Heavy Metal

“Try to run, try to hide

If you don’t you’ll surely die

Screaming in terror there you’ll lie

In Cirith Ungol, Tower of Fire”

 

Il n’y a pas beaucoup de groupes qui ont marqué l’équipe du Courts Of Chaos Festival comme Cirith Ungol l’a fait. Fondé en 1972 à Ventura, ce groupe avantgardiste affiche dès le début son attachement au monde de l’heroic fantasy et de la science-fiction, tels que le Seigneur des Anneaux de J.J.R Tolkien ou le Meilleur Des Mondes, d’Aldous Huxley. Après l’arrivée de Tim Baker en 1976, le groupe enregistre rapidement ses premières démos. Il faut attendre 1981 pour que le goupe sorte son premier album “Frost And Fire” en auto-production, avant de signer chez Enigma Records. L’année suivante, Cirith Ungol apparait sur la compilation mythique “Metal Massacre” produite par Metal Blade Records, aux côtés du tout premier titre publié par un autre petit groupe californien, Metallica. La suite, bon nombre de nos festivalier.e.s la connaissent. Cirith Ungol devient une référence pour les amateurs de epic heavy metal avec les excellents “King Of The Dead” et “One Foot In Hell”, distribués aux USA par Enigma et en Europe par Metal Blade. Mais avec les années 90, le heavy metal traverse une dure période et la sortie de leur quatrième album “Paradise Lost” marque la fin du groupe… Jusqu’en 2015. En effet, alors que des rumeurs et tentatives de reformations ratées eurent lieu à la fin des années 2000, c’est grâce au travail de Jarvis Leatherby, jeune bassiste originaire de Ventura et frontman de Night Demon, que Cirith Ungol se reforme enfin. Depuis, le groupe est régulièrement tête d’affiche de festivals mythiques tels que le Keep It True ou encore le Up The Hammers. Et c’est pour leur premier show en France que Cirith Ungol clôturera le Courts Of Chaos Festival 2020.